MONCTON (GNB) – Une nouvelle campagne d’information et de sensibilisation du public, qui offre aux gens du Nouveau-Brunswick des renseignements au sujet des risques de la consommation du cannabis et de la façon de prendre une décision éclairée, a été lancée aujourd’hui.

« Le cannabis sera bientôt légal, et nous devons renseigner les gens du Nouveau-Brunswick, en particulier nos jeunes, au sujet des facteurs de risque et leur fournir les moyens de faire des choix », a déclaré le ministre de la Santé, Benoît Bourque.

« Notre campagne C’est moi qui décide vise à sensibiliser les adolescents et les autres groupes vulnérables à l’importance de comprendre les risques et de prendre des décisions éclairées quant au cannabis », a affirmé la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russel.

La campagne comprend des messages dans les médias sociaux et des publicités à la radio, dans les journaux et des publicités destinées aux appareils électroniques et mobiles dont l’objectif est de diriger le public vers http://www.encontroleNB.ca, un microsite spécial qui présente des renseignements sur le cannabis.

« En tant que médecins, la santé de la population néo-brunswickoise est notre plus grande préoccupation. C’est pourquoi la Société médicale du Nouveau-Brunswick déploie des efforts proactifs en vue de sensibiliser la population aux risques pour la santé de la consommation du cannabis », a dit le président de la société, le Dr Dharm Singh. « Nous sommes heureux que le gouvernement provincial agisse de façon proactive dans ses efforts pour communiquer avec la population néo-brunswickoise à l’approche de la légalisation. Nous sommes ravis de collaborer à ces efforts. »

« L’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick est ravie de voir que le gouvernement provincial prend une approche proactive en vue de renseigner les personnes vulnérables au sujet des risques associés à la consommation du cannabis à des fins non médicales », a indiqué l’infirmière-conseil principale de la formation et de la pratique de l’association, Kate Sheppard. « Le personnel infirmier est souvent le premier point de contact dans le système de santé au niveau du soutien aux patients et à leur famille, et nous sommes heureux que ces ressources soient offertes au public afin de les aider à prendre des décisions éclairées lorsqu’il est question de consommer du cannabis de façon sécuritaire. »